Goto main content

 
 

Formation Priorité Jeunesse du Centre canadien de protection de l'enfance

PROTECTION DES PERSONNES MINEURES ET DES ADULTES VULNÉRABLES

Engagement

Le diocèse de Saint-Jean-Longueuil s’engage à :

▪ Promouvoir une pastorale sécuritaire, ouverte et responsable ;

Appliquer une politique de tolérance zéro envers toute forme de violence, de harcèlement psychologique ou sexuel ou de discrimination ;

Lutter contre les abus sexuels, de pouvoir et de conscience envers les personnes mineures et les adultes vulnérables ;

Soutenir les victimes d’agressions sexuelles qui seraient commises par des membres du clergé, du personnel pastoral laïc ou d’autres employés ou bénévoles relevant du diocèse ;

Traiter les allégations de manière responsable, pastorale et transparente.

 

Formation

▪ Le personnel pastoral mandaté a reçu une formation spécifique à la prévention des abus pédosexuels ;

▪ Un Guide de gestion responsable du bénévolat est en vigueur dans notre diocèse : il comprend les mesures nécessaires pour la vérification des références sociales et des antécédents judiciaires des personnes bénévoles appelées à entrer en contact avec des mineurs ou des adultes vulnérables.

PROTECTION DES PERSONNES : 

DÉCRETS ET POLITIQUES DIOCÉSAINES
 

Dans l’Église s’est accrue, ces temps-ci, la prise de conscience de devoir non seulement chercher à enrayer les abus très graves envers les personnes mineures par des mesures disciplinaires et des procédures civiles et canoniques, mais aussi d’affronter résolument le phénomène à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Église. Elle se sent appelée à combattre ce mal qui touche le centre de sa mission : annoncer l’Évangile aux petits et les protéger des loups avides.

 Pape François, 24 février 2019


A. Gestion d’une allégation d’abus sexuel d’une personne mineure dans un contexte ecclésial

En publiant en 2018 le document Protection des personnes mineures contre les abus sexuels : Appel aux fidèles catholiques du Canada pour la guérison, la réconciliation et la transformation, la Conférence des évêques catholiques du Canada a rappelé les efforts à déployer pour assurer la protection des milieux de pastorale ainsi que pour améliorer les réponses aux plaintes relatives aux abus sexuels à l’égard de personnes mineures et d’adultes vulnérables.

Le Diocèse de Saint-Jean–Longueuil s’est doté dès 1991 d’une politique régissant les cas de délits sexuels commis par des ministres ordonnés ou des agents de pastorale envers des personnes mineures. À la suite de la publication de nouvelles directives par la Conférence des évêques catholiques du Canada et de la Congrégation pour la doctrine de la foi, vous trouverez plus bas la plus récente mise à jour du protocole diocésain de gestion d’une allégation d’abus sexuel d’une personne mineure dans un contexte ecclésial.

 

B. Politique diocésaine pour contrer le harcèlement psychologique ou sexuel, la violence et la discrimination

La Loi sur les Normes du travail exige depuis le 1er janvier 2019 que tout employeur se dote d’une politique de prévention du harcèlement et de traitement des plaintes.  Nous avons donc procédé à une mise à jour de la Politique diocésaine pour contrer le harcèlement psychologique ou sexuel, la violence et la discrimination.  Les personnes visées par la Politique sont toutes celles qui sont au service de l'Évêque catholique romain de Saint-Jean-Longueuil, particulièrement celles au service des paroisses, quelles que soient leurs fonctions, et tous baptisés engagés bénévolement qui collaborent à l'atteinte de leurs objectifs, dans leurs relations entre elles et avec les personnes à qui les services pastoraux sont offerts.

Ce document constitue pour le diocèse de Saint-Jean-Longueuil et pour tous les employeurs sous sa juridiction, un appel à reconnaître que le harcèlement psychologique ou sexuel, la violence et la discrimination constituent des risques pour l'intégrité de la personne et qu'en résultent des dommages physiques, psychologiques, organisationnels et sociaux.   C'est aussi le moyen d'affirmer qu’ensemble nous nous engageons à les combattre dans nos milieux en appliquant une politique de « tolérance zéro » à l’égard de ces situations.

 

 

C. Guide de gestion responsable du bénévolat

 

La contribution des personnes bénévoles est essentielle au soutien et au développement des communautés paroissiales. Dans l’Église, Peuple de Dieu, tout bénévole engagé au nom de sa foi est reconnu comme coresponsable de la mission, en partenariat avec les mandatés pastoraux et l’ensemble des baptisés. En leur confiant des responsabilités particulières, la communauté leur témoigne sa confiance et reconnaît le privilège quelle a de bénéficier de leur expérience, de leurs talents et de leurs charismes.

Le Guide de gestion responsable du bénévolat propose aux responsables des paroisses et des autres organismes d’Église, différents outils et moyens afin d'accompagner les personnes bénévoles dans leur engagement. Ces mesures favorisent la mise en place d’un processus continu en sept étapes, partant du recrutement des bonnes personnes pour répondre aux besoins locaux, et conduisant à la reconnaissance de leur apport à la vie de la communauté.

Ce document s’inspire des meilleures pratiques en vigueur dans les organismes communautaires et ecclésiaux en ce qui concerne les obligations et responsabilités de tous afin de maintenir et développer un environnement sécuritaire pour les personnes mineures et vulnérables. Il s’insère dans une politique globale de prévention des abus de toute sorte et de tolérance zéro quant à toute forme de harcèlement, d’intimidation, de violence et de discrimination.

Guide de gestion responsable du bénévolat

 

 

Logo_blanc_transparent.png

Diocèse catholique de 
Saint-Jean-Longueuil

740, boulevard Sainte-Foy
Longueuil, Québec, J4J 1Z3

Téléphone : (450) 679-1100
Télécopieur : (450) 679-1102

Au service de l'Église d'aujourd'hui

© 2021 Diocèse de Saint-Jean-Longueuil

Créé par Communications et Société propulsé par SedNove